Nouveautés


🍔 Yankee List France

05/08/2020

S'il y a bien une chose qu'ont mis en lumière les élections des gags de l'année, c'est votre attirance pour les espèces néarctiques.

L'automne approche, les prévisions cycloniques défient celles d'une seconde vague du Covid, c'est donc le moment ou jamais de vous proposer cette nouvelle liste composée de 72 taxons (dont l'Oie rieuse du Groenland et le Goéland de Kumlien, sous-espèces également ajoutées à la Self-found List raretés)

Toutes les coches doivent être localisées et datées à la main, on s'excuse mais vous n'en aurez pas 50 à faire non plus !


🗳️ Election du gag de l'année 2000

04/08/2020

Avertissement aux plus jeunes, ça pique les yeux 🔞Vous avez jusqu'au 20 août pour voter !


🎁 Du nouveau dans la LOF (Liste des Oiseaux de France) !

30/07/2020

La CAF (Commission de l'Avifaune Française) a choisi de suivre désormais la liste de l'IOC (International Ornithological Congress)*. Ce changement de taxonomie entraîne plusieurs modifications :

> Ajout du Goéland de la Véga Larus vegae avec 1 ind. le 17 novembre 2016, Seine-et-Marne. Date et localisation obligatoire évidemment, seul cet oiseau sera accepté.

> Split de la Sterne royale :
- la Sterne royale "américaine" devient la Sterne royale Thalasseus maximus. Il n'y a à ce jour qu'une Sterne royale homologuée par le CHN avec 1 ind. en 2017 sur les côtes de la Manche. Pour éviter toute confusion cocheurs.fr conservera, pendant un temps au moins, le nom "Sterne royale (américaine)".
- la Sterne royale "africaine" devient la Sterne africaine Thalasseus albidorsalis. Cette dernière ne compte à ce jour plus d'observation homologuée par le CHN. Toutefois, il apparaît que l'oiseau d'Hyères devrait prochainement être homologué comme tel par le CHN. Ainsi, nous préférons EN ATTENDANT CETTE DECISION conserver la cinquantaine de coches concernant cet oiseau plutôt que de les supprimer pour finalement devoir redemander aux 50 observateurs de les remettre dans quelques mois. Pour éviter toute confusion cocheurs.fr conservera, pendant un temps au moins, le nom "Sterne (royale) africaine".

!! Attention !! Sur le site, l'ex-espèce "Sterne royale" est devenue l'américaine. Si vous aviez coché la Sterne royale sur l'oiseau d'Hyères (très certainement une africaine), vous devez donc faire la modification afin de ne pas vous retrouver avec la mauvaise espèce.

> Split du Pic de Sharpe Picus sharpei (nicheur en France de l'Hérault jusqu'au Pyrénées-Atlantiques), anciennement considéré comme sous-espèce du Pic vert Picus viridis.

> Split du Gobemouche tyrrhénien Muscicapa tyrrhenica (nicheur en Corse, rare mais régulier au printemps sur le littoral méditerranéen), anciennement considéré comme sous-espèce du Gobemouche gris Muscicapa striata.

> Split de l'Oie des moissons :
- Oie de taïga Anser fabalis avec 7 données homologuées depuis que ce taxon est soumis à homologation nationale. Cette espèce est donc une véritable rareté en France depuis les années 2000 et demande une grande prudence dans son identification. Pour éviter toute confusion cocheurs.fr conservera, pendant un temps au moins, le nom "Oie (des moissons) de taïga". Date et localisation obligatoires, seules les données homologuées par le CHN seront acceptées, exceptées les plus anciennes (ce taxon n'était pas soumis à homologation avant 2006)
- Oie de toundra Anser rossicus, hivernante rare mais régulière (1000-2000 ind. par hiver en moyenne dans le pays). Pour éviter toute confusion cocheurs.fr conservera, pendant un temps au moins, le nom "Oie (des moissons) de toundra".

> Split de la Bergeronnette orientale Motacilla tschutschensis, anciennement considérée comme sous-espèce de la Bergeronnette printanière Motacilla flava. Il n'y a à ce jour qu'une Bergeronnette orientale homologuée par le CHN (mais d'autres bons candidats devraient suivre), avec 1 ind. en 2016 à Ouessant. Date et localisation obligatoires.

> Split du Traquet noir et blanc Oenanthe melanoleuca (occasionnel rare, peut-être nicheur dans le Sud-Est du pays, nécessitant analyses génétiques), anciennement considéré comme sous-espèce du Traquet oreillard Oenanthe hispanica. Date et localisation obligatoires, seules les données homologuées par le CHN seront acceptées.

> Split de la Pie-grièche du Turkestan Lanius phoenicuroides, anciennement considérée comme sous-espèce de la Pie-grièche isabelle Lanius isabellinus. Date et localisation obligatoires, seules les données homologuées par le CHN seront acceptées (voir Ornithos 14-5, 2007). Notons que les données de Turkestan actuellement validées par le CHN risquent d'être ré-examinées...

> Re-split du Pouillot à pattes sombres Phylloscopus plumbeitarsus, anciennement considéré comme sous-espèce, puis comme espèce, puis de nouveau comme sous-espèce du Pouillot verdâtre Phylloscopus trochiloides. Il n'y a à ce jour qu'un Pouillot à pattes sombres homologuée par le CHN, avec 1 ind. en 2004 à Sein. Date et localisation obligatoires.

> Split du Puffin de Boyd Puffinus boydi (Cap-Vert), anciennement considéré comme sous-espèce du Puffin de Macaronésie Puffinus baroli. Boydi n'a jamais été identifié en France, cette décision ne concerne donc que la liste WP.

> Split du Pétrel des Desertas Pterodroma deserta, anciennement considéré comme sous-espèce du Pétrel gongon Pterodroma feae. Deserta n'a jamais été identifié en France, cette décision ne concerne donc que la liste WP.

De nombreux changement viennent également gonfler la liste WP (du split et des ajouts à la pelle mais aussi quelques espèces qui disparaissent), on vous détaille cela dans un prochain post mais ces modifications sont déjà appliquées sur le site.

Enfin, signalons que le Goéland de la Véga, les deux Sternes “royales”, le Gobemouche tyrrhénien (hors littoral méditerranéen et Corse), l’Oie de taïga, la Bergeronnette orientale, le Traquet noir et blanc, la Pie-grièche du Turkestan et le Pouillot à pattes sombres intègrent la liste Self-found raretés (certaines y étaient déjà en tant que sous-espèces).

 

* pour plus de détails, voir Ornithos 27-3 : 154-159 (mai-juin 2020)


 

Dernières photos des membres



Licence Creative Commons